Suivre des cours de Yoga dynamique à Paris

Le yoga dynamique est une pratique dérivée de la version traditionnelle du yoga. Elle a été développée dans les montagnes de l’Himalaya dans les années 1910, réunissant des adeptes avant d’être importée dans l’Occident. Il procure plus que des bienfaits pour le corps et l’esprit et renforce la performance physique chez les pratiquants. Comment suivre les cours en étant basé à Paris et quelles sont les différentes variantes liées à la version dynamique du yoga ?

Des cours de yoga dynamique pour fusionner le corps et l’esprit

Développé par le site yay-yoga.com, le yoga dynamique regroupe des enchaînements rapides de postures qui peuvent être extrêmes et difficiles à réaliser. Il se démarque des autres styles de yoga grâce à la maîtrise totale de la respiration avec des mouvements rapides, soutenus et sportifs. Mais, grâce à la fusion du corps avec l’esprit, les poses deviennent plus faciles, réalisées sans contraintes avec de la souplesse et de la maîtrise absolue. Il demande de l’endurance et une prouesse physique hors-norme. Il se différencie du yoga traditionnel avec des asanas plus rythmés. Les mouvements sont plus fluides et toniques avec la maîtrise de la respiration, inspiration et expiration. Il est possible de le pratiquer partout et ailleurs, sur la plage, au-dessous d’une chute d’eau, dans un parc ou un endroit tranquille. Les asanas peuvent être réalisés en groupe ou en solo, mais pour suivre des séances de cours de yoga dynamique à Paris, celui en ligne est le plus suivi. Pour ce faire, il suffit d’avoir une connexion haut débit et d’un appareil mobile portable tel qu’un laptop ou une tablette. Pour les débutants, il est possible de faire un essai et de tester ses limites au cours d’une séance. Certains mouvements demandent de l’extrême souplesse. Avec de la concentration et une bonne respiration, chaque pose peut être réalisée sans difficulté. Dans la pratique de cette variante du yoga, il existe d’autres classifications identifiées par les coachs. Ce sont les styles yoga Yin Yang, la Vinyasa yoga, le Power Vinyasa, l’Hatha Flow et l’Ashtanga yoga.

Comment se déroule un cours de yoga dynamique à Paris ?

Dans la pratique du cours de yoga dynamique, cinq phases successives doivent être exécutées d’une façon harmonieuse. À la différence d’une séance de sport, le yogi ne doit pas sauter les étapes, mais doit les réaliser de façon obligatoire et complète. Ainsi, une séance de yoga commence toujours par l’action de vider son esprit en laissant la journée derrière soi. Le pratiquant doit se mettre en position couchée tout en étant calme, avec un bon rythme cardiaque et une meilleure respiration. Ce qu’il faut retenir, c’est que la première étape est primordiale et constitue le repère essentiel des yogis. Ensuite, viennent les exercices de respiration ou pranayama, où le corps peut être soumis à différentes tensions. Parfois, il est nécessaire de tester la personne à la peur, le stress, mais le but est la maîtrise de soi dans la respiration. Il ne faut pas se laisser influencer par les événements négatifs extérieurs, mais il faut toujours se concentrer sur la respiration. La séance se poursuit sur l’échauffement. C’est ici que commencent les mouvements lents et faciles à faire, soit en préparant le corps et le mental à fusionner. La quatrième phase est la plus longue et regroupe l’ensemble des asanas. Ici, il est question de discipline, car chaque mouvement doit être réalisé dans l’ordre, avec une harmonisation plus lente. C’est dans cette phase que le débutant commence à identifier les limites de son corps. C’est pour cela que le yogi ne doit pas passer à l’étape suivante sans maîtriser les premières postures. Il est nécessaire que chaque séance soit dirigée par un coach afin que le pratiquant puisse suivre le rythme. Enfin, la cinquième phase ou la détente finale se caractérise par un relâchement total de chaque muscle. Le pratiquant doit rester allongé une bonne dizaine de minutes à la fin de la séance.

Le Yoga Ashtanga pour les plus avancés

Le yoga ashtanga est classifié comme un cours de yoga dynamique par ses précurseurs, dont son origine remonte en 1916. Il a été importé en Occident dans les années 1960 et a pu réunir jusqu’à ce jour de nombreux adeptes. À l’origine, l’ashtanga vient du groupe de deux mots sanscrits, l’ashtau qui est symbolisé par le chiffre 8 et l’anga qui indique les membres. En fait, les huit membres constituent les huit bases de l’ashtanga yoga qui sont l’autodiscipline, l’art de respirer, la concentration, l’illumination, les règles de comportement, les postures corporelles, la maîtrise des sens et la méditation. Ces huit piliers constituent même l’un des principes du yoga traditionnel et d’où se repose sa philosophie. Le yoga ashtanga se rapproche du hatha yoga où les asanas sont pratiqués avec beaucoup d’étirements entre les points opposés du corps. Cela permet de renforcer l’énergie vitale, la force intérieure de soi tout en maîtrisant sa respiration. Les mouvements s’accompagnent toujours de contractions musculaires appelées les bandas qui ont pour but de contenir le souffle vital du plus profond de notre corps. Ces contractions s’accompagnent de mouvements synchronisés tantôt plus rapides avec plus de souplesse et de la respiration, la vinyasa. Avant de suivre l’ashtanga yoga dynamique à Paris, le pratiquant doit vider son esprit et se préparer physiquement et mentalement. Cela dit, l’ashtanga se différencie des autres styles par des asanas prédéterminés, souvent animé par un coach. Cela commence par des gestes simples, fluides et harmonieux. Puis, cela devient de plus en plus difficile tout en maîtrisant les huit bases principales. En plus, le yogi ne pourra pas poursuivre la séance, tant qu’il n’a pas acquis une posture. Cela demande, en effet, de la patience, de l’endurance, de la méditation et de la motivation.

Le Vinyasa yoga pour tous

Le yoga vinyasa est une forme dynamique du yoga et qui se différencie légèrement du Ashtanga yoga. Vinyasa est aussi issu du sanscrit « nyasa » ou « placer » dans un sens plus littéral. Pour le maître yogi, le vinyasa consiste à placer l’ensemble des mouvements dans la respiration afin de créer des asanas plus dynamiques. Ainsi, chaque posture doit être exécutée de façon organisée et régulière. Il se peut qu’il y ait des poses suivies de contre-poses. Mais, l’intérêt principal consiste à maîtriser chaque mouvement du côté du corps. La respiration doit être précise de même que les poses sont plus rapides. La température corporelle s’échauffe au fil des asanas indiquant ainsi que le souffle et le mouvement ne font qu’un. La pratique régulière du vinyasa yoga procure plus que des bienfaits. Étant considéré comme une philosophie de vie plutôt qu’un sport. Il est plus accessible que le ashtanga, car même un débutant est capable de réaliser chaque pose avec aisance. Il convient tout aussi bien pour les jeunes que pour les vieux. Ces derniers cherchent plutôt à atténuer des douleurs dorsales avec le yoga, tandis que les jeunes cherchent la perfection et la maîtrise de soi. Pour atteindre le summum optimal du yoga, chaque niveau doit être réalisé en douceur et sans contrainte. Cependant, certains gestes ne conviennent pas aux femmes enceintes, mais le reste doit être exécuté dans les normes. Comme il s’agit d’un yoga plus exigeant, ceux qui le pratiquent de façon régulière voient leur santé s’améliorer. Il permet aussi de sculpter le corps tout en restant en bonne santé. C’est aussi l’une des raisons de le pratiquer en complément du sport, car il transforme la silhouette en version plus effilée, longiligne et dynamique comme une danseuse. À la fin de chaque séance, la personne se sent libre et vidée de tous les problèmes et toxines qui ont rongé son corps.

Comment progresser dans les séances de yoga version « dynamique » ?

Avant de faire du yoga, il faut se fixer un objectif bien précis. Il ne suffit pas de suivre la tendance, mais se laisser concentré et déterminé pour réaliser chaque pose avec prouesse. Il y a le côté respiration et esprit, mais physiquement le corps s’y adapte si bien que les muscles se durcissent améliorant ainsi l’aspect de la personne. Mais, comment progresser dans cette discipline tout en restant zen et concentré à chaque séance de yoga dynamique à Paris. Les maîtres yogis conseillent les débutants et ceux qui pratiquent la version dynamique du yoga de rester patient et se fixer un objectif pour chaque séance, exercice, niveau et étapes. Les périodes de repos consistent à se concentrer sur la prochaine étape. Bien que certaines poses soient difficiles à réaliser, la meilleure chose à faire est de le pratiquer de façon régulière et continue. Quelle que soit la formule choisie, il faut être assidu et honorer les séances. Il faut aussi réaliser chaque mouvement jusqu’à la limite de son corps. L’évolution se verra progressivement, car le corps devient plus souple et en bonne santé. Si vous venez de débuter dans le yoga, le mieux est toujours de suivre des cours avec un professeur expérimenté. La séance de groupe est plus pratique, car elle permet d’échanger les expériences avec les adeptes, et de partager la passion du yoga avec les autres. Pour les débutants, il ne faut surtout pas se décourager si une pose est difficile à faire, mais essayez de se concentrer pour réussir la prochaine fois. Dans le cas où la personne ressent de l’inconfort, parfois de la douleur, le mieux est de ne pas rester longtemps sur cet exercice et de continuer. Enfin, il est possible d’utiliser des accessoires afin de progresser dans le yoga dynamique.